Première enquête nationale relative au recrutement des enseignants

12 juin 2016

Le pdf complet :  Information_aux_médias_VSLCH_CLACESO12.6.16

La première enquête nationale relative au recrutement des enseignants montre une situation semblable entre les régions

Pour la première fois en Suisse, une enquête relative au recrutement d’enseignants vient d’être réalisée. Cette vaste enquête, menée auprès des directeurs d’école, a été conduite par les deux associations de directeurs d’école obligatoire de Suisse: la CLACESO.ch pour la Suisse romande et le Tessin et la VSLCH.ch pour la Suisse alémanique. Grâce au taux de participation élevé, cette enquête peut être qualifiée de représentative. Elle montre que les directions d’établissements rencontrent des situations identiques dans toute la Suisse pour repourvoir les places vacantes pour l’année scolaire 2016-2017.
Si les directions d’établissement trouvent des enseignants pour tous les postes proposés, elles sont parfois obligées d’engager des personnes au profil moins qualifié que souhaité. C’est le cas dans le domaine de l’enseignement spécialisé. Dans leurs commentaires, les directions interrogées relèvent que les conditions de recrutement varient entre les cantons en raison des différences de salaires et également selon l’état des finances communales. Des programmes d’économies sont mis en œuvre dans les écoles : regroupements de classes, suppressions de mesures de soutien destinées à l’intégration des élèves à besoins particuliers, report de rénovations des  infrastructures, etc. Il s’agit-là de mesures qui détériorent les conditions de travail du corps enseignant et des directions d’établissement. Et de surcroît, cela engendre des inégalités de traitement entre les établissements. Les associations de chefs d’établissement VSLCH et CLACESO estiment que cette situation menace l’égalité des chances pour les élèves dans toute la Suisse

Pour plus d’informations (en Suisse romande): Christian Berdoz, président, 079 541 75 68,
christian.berdoz@bluewin.ch